Pour débuter le point de croix


Jadis, les travaux d’aiguille se transmettaient le plus souvent de mère en fille. Aujourd’hui, ce n’est plus toujours le cas. Si vous n’avez pas votre maman, votre grand-maman ou une bonne amie pour vous initier, et que vous n’avez jamais tenu une aiguille, ce petit guide s’est voulu le plus complet possible pour vous accompagner en douceur, dans vos premiers pas… l’aiguille à la main !

Le point de croix c’est facile !!
Ah oui nous direz-vous ? Mais si, mais si !

Nous allons tout vous expliquer !

Tout d’abord qu’est-ce qu’une broderie au point de croix ?

Très différente des techniques de broderie traditionnelle, et vraiment plus facile, la technique de broderie au point de croix est réalisée par une succession de petites croix qui une fois brodées forment un motif. Souvent, vous entendrez parler de « point compté » au lieu de point de croix. En effet, pour réaliser une broderie, il faut compter le nombre de petites croix à réaliser pour former le motif.
Vous savez compter, donc vous saurez broder !

Que me faut-il pour commencer ?

Pour réaliser votre première broderie il vous faut de la toile à broder, une aiguille, du fil à broder, une paire de ciseaux de brodeuse et une grille de point de croix.
Nous allons pas à pas détailler le matériel que vous trouverez très facilement dans n’importe quelle mercerie ou sur internet.
Sur le site des Brodeuses Parisiennes vous trouverez de très mignonnes petites trousses spéciales débutants. Pour les voir cliquez ici !

La toile à broder :

C’est une toile fabriquée spécialement pour la broderie au point de croix. Il y a des toiles à broder en lin et en Aïda. Les débutantes commencent toujours par broder sur une toile Aïda.
En effet elle est idéale pour commencer car elle est tissée avec des petits trous qui correspondent à l’endroit oû vous piquerez votre aiguille. Lorsqu’on regarde une toile Aïda on observe qu’elle est formée d’une succession de petits carrés dont les quatre coins sont troués.

La toile Aida

C’est drôlement pratique : un carré correspond à une croix donc à un point. L’idéal pour commencer c’est la toile Aïda 5,5 points. Cela veut dire que sur 1 cm de toile à broder, vous pouvez réaliser 5,5 point de croix.

Les aiguilles à broder :

Les traditionnelles aiguilles à coudre ne sont pas du tout adaptées à la broderie au point de croix. Les aiguilles à broder, que l’on appelle aussi aiguille à tapisserie, se distinguent de bien des façons des aiguilles à coudre. L’aiguille à coudre a un bout qui pique ! Pas l’aiguille à broder, qui au contraire, a un bout légèrement arrondi, fort doux pour vos petits doigts mais aussi pour la réalisation de la broderie. Avec son bout rond, l’aiguille à broder glisse facilement dans la toile et n’accroche pas. Elle est aussi un peu plus courte et a un chas plus large, vous verrez pourquoi dans le prochain paragraphe !. Ces aiguilles portent des numéros. Plus le numéro est élevé, plus l’Aiguille est fine. Pour débuter avec une toile Aïda 5,5 point l’idéal est une aiguille à broder numéro 24.

Les fils à broder :

Le fil à coudre est composé d’un seul brin de fil. La particularité du fil à broder c’est qu’il est composé de six brins. C’est ce que l’on appelle le fil « Mouliné ». Mais pourquoi diable six brins ? Parce que vous réaliserez vos broderies, le plus souvent avec deux brins, mais aussi avec parfois trois ou quatre brins ! Et c’est là que le chas large vous facilitera la vie pour enfiler vos fils ! Le fil à broder, donc le Mouliné, se vend sous le nom « d’échevette ». Une échevette comprend généralement 8 mètres de fil… à 6 brins, comme vous l’avez compris ! Il existe une merveilleuse infinité de coloris. Chaque coloris, pour plus de simplicité, est identifié par un numéro. Chez les Brodeuses Parisiennes nous utilisons les cotons Moulinés de chez DMC. On parlera par exemple de « rouge 321 » ou du « 321 » tout court !

Echevette de mouliné

Les ciseaux :

Ne croyez pas, comme vous pourrez l’entendre, que vous pourrez utiliser vos ciseaux de couture pour la broderie ! Que néni ! Il faut vraiment avoir des ciseaux de brodeuse. Petits, et surtout à bout très pointus, ils sont indispensables pour couper les fils au plus près de la toile sur l’envers, où pour défaire délicatement une petite erreur ! Ils sont souvent très mignons ces petits ciseaux, et l’éventail des prix est large. Vous l’aurez donc deviné : nous vous conseillons de vous en procurer dès que vous serez totalement accroc au point de croix, ce qui ne saurait tarder !

Les grilles de point de croix :

Un drôle de mot que celui de « grille ». Mais c’est ainsi que s’appelle le dessin quadrillé ou « schéma » que vous allez suivre pour réaliser votre broderie. On parle aussi très souvent de « diagramme ». Les carrés peuvent être soit en noir et blanc, soit en couleur. Chez les Brodeuses Parisiennes nous vous proposons des grilles qui associent les deux. Comme il existe pour chaque couleur de très nombreux dégradés, dans chaque carré de couleur nous mettons un symbole noir et blanc afin de bien identifier quelle couleur utiliser. Imaginez par exemple une grille qui utilise 4 rouges différents. Si vous n’avez que des carrés rouges, même si l’impression est d’excellente qualité, vous risquez de vous tromper. Si, dans chaque carré rouge nous associons un petit symbole en noir et blanc différent à chaque, vous êtes certaine d’utiliser la bonne couleur. Mais comment vais-je savoir qui est qui, nous direz-vous ???? Pas de panique ! Avec chaque grille de point de croix est fournie une légende appelée « tableau de correspondance » ou « tableau des couleurs » car il vous indique très clairement la correspondance entre le carré+son symbole et la couleur qu’il représente. Si tout cela vous semble un peu obscur, relisez ce paragraphe et regardez un exemple de tableau des couleurs ci-dessous :

C’est parti !
Vous avez tout votre petit matériel et la première grille de point de croix que nous sommes heureuses de vous offrir.

Grille special debutant

C’est maintenant que vous vous lancez !

Je prépare ma toile à broder :

Pour savoir combien de toile il vous faut pour réaliser le motif c’est tout simple : vous savez que votre toile fait 5,5 points au cm. Comptez maintenant le nombre de points, en hauteur et en largeur de votre motif sur la grille de point de croix. Pour mémoire chaque carré représente un point. Nous allons imaginer que votre motif est carré et qu’il fait 60 points de haut par 60 points de large. Il vous suffit maintenant de diviser 60 par 5,5 point. Le résultat est que votre motif, une fois brodé, fera donc 10,90 cm. Nous allons arrondir à 11 cm ! Pour réaliser confortablement votre broderie et vous laisser la possibilité soit de l’encadrer, soit de réaliser un petit objet, il est conseillé de laisser entre 7 et 10 cm de chaque côté. Si nous décidons de laisser 7 cm de chaque côté cela fait donc 14 cm supplémentaires. Votre toile à broder devra mesurer 11cm+14cm soit un carré de 25X25 cm. Pour éviter que votre toile ne s’effiloche au cours de l’ouvrage, coupez votre morceau de toile avec des ciseaux crantés. Si vous avez le courage et êtes équipée d’une machine à coudre vous pouvez aussi surfiler tout autour de la toile.

Je prépare mon aiguillée :

Commencez par couper une longueur de fil d’environ 40 cm. C’est la taille moyenne de ce que l’on nomme « une aiguillée ». À force de passer et repasser dans la toile, le fil peut avoir une tendance à légèrement s’abîmer. Par ailleurs, si l’aiguillée est trop longue, il s’enroulera sur lui même au bout de plusieurs points. Une fois votre longueur de fil coupée, il vous faudra prélever, sur les six brins, le nombre de brins qu’il vous faut. Dans la légende qui accompagne le diagramme, le nombre de fils est toujours indiqué. La grande majorité des points de croix se brodent avec 2 brins de Mouliné. Pour les prélever voici la technique : d’une main pincez l’extrémité du fil, de l’autre tirez doucement un brin. Les fils restants vont se mettre en tire-bouchon. C’est normal. Lissez-les et recommencez l’opération.
Prenez ensuite vos deux brins et enfilez votre aiguille.

Je commence par le milieu :

Il faut toujours commencer sa broderie par le centre de la grille et également au centre de votre toile à broder. Vous les trouverez très facilement. En effet sur chaque diagramme, vous verrez deux flèches noires. Le premier point doit s’effectuer à l’intersection des deux flèches. Si par hasard, il s’agit d’un carré qui n’est pas brodé, commencez votre broderie par le point le plus proche du centre.
Pour trouver le centre de votre toile à broder, plier celle-ci en 4. Vous verrez tout naturellement le milieu. Maintenant que vous savez par où commencer, il vous reste à savoir comment vous y prendre !

Je fais mes premiers points :

Tout d’abord il faut savoir qu’on ne fait pas de nœuds sur l’envers de la toile pour arrêter le fil. Pour commencer votre premier point laissez sur l’arrière, lorsque vous sortez l’aiguille pour la première fois, une longueur de 10 cm. Le point de croix se fait généralement en diagonale. Commencez donc par faire des demi croix (cela s’appelle le demi point de croix) dans un sens puis revenez dans l’autre sens pour terminer les croix. Etape par étape, en suivant le schéma ci-dessous cela donne : Sortez l’aiguille en 1, puis piquez en 2. Ressortez en 3 et repiquez en 4. Vous avez fait l’aller. Pour la rangée dite de retour, brodez de droite à gauche. Pour cela sortez en A, piquez en B, ressortez en C et repiquer en D. Vous avez finalisé deux points de croix.

le point de croix

Pendant tout ce temps, maintenez la longueur de fil que vous avez laissé sur l’arrière avec la main qui ne brode pas. Lorsque vous aurez effectué environ 5 points, prenez une deuxième aiguille, enfilez le morceau de fil qui est au dos, et glissez-le à l’aide de l’aiguille sous les points de croix déjà faits. Coupez le fil à ras. Il ne bougera plus !

le point d'arret

Il est plus facile de broder des rangées de demi point de croix et de revenir ensuite dans l’autre sens pour compléter les croix. C’est la technique la plus répandue pour réaliser une ligne de point de croix. Mais si vous préférez travailler croix par croix, c’est possible bien entendu ! Chacun doit trouver la façon qui lui correspond le mieux.

Je termine une aiguillée :

N’attendez pas qu’il ne vous reste que quelques pauvres centimètres pour préparer une nouvelle aiguillée et continuer votre ouvrage. Lorsqu’il vous reste entre 6 et 7 cm de fil, profitez que le fil soit sorti sur l’envers, retournez votre ouvrage et glissez le fil sous des points de croix réalisés, puis coupez à ras. C’est exactement la même opération que pour démarrer une aiguillée.

Les autres points :

Le point souvent utilisé avec le point de croix : le point de piqûre ou point arrière. Il se réalise toujours en dernier, après le point de croix. Ce point linéaire sert le plus souvent à cerner délicatement un motif. Il se brode le plus souvent de droite à gauche si vous êtes droitière et de gauche à droite pour les gauchères. C’est un point qui se réalise la plupart du temps avec 1 seul brin de fil Mouliné. Regardez le schéma ci-dessous : 

point de piqure

Sortez l’aiguille en 1, et piquez en 2. Ressortez l’aiguille en 3 et piquez en 4. Pour que le point de piqûre soit joli à regarder il faut que la longueur des points soient le plus possible identique à chaque fois.


Voilà ! Avec ces explications sur le point de croix et le point de piqûre vous savez tout ce qui est nécessaire pour réaliser votre premier ouvrage ! Notre conseil : commencez de préférence avec un motif d’une seule couleur et consommez le point de croix sans modération aucune ! Vous ne courrez aucun danger à devenir une véritable toquée du fil ! D’ailleurs, tout le monde le sait : broder au moins dix petites croix par jour, c’est vivement recommandé pour la santé !


Agence 907PROD © 2018